Détatouage au Laser

Le détatouage laser est la production d'une onde de choc fragmentant le pigment du tatouage en particules plus fines capables d'être éliminées par les cellules chargées du nettoyage de l'organisme.
Les lasers utilisés sont appelés "Qswitch" car leur temps d'impact est ultra court (nano-seconde voire pico-seconde pour les plus récents). L'impact est trop court pour que l'énergie soit diffusée en douceur, il y a un claquement (onde de choc). Cet impact fragmente le pigment et les cellules de nettoyage vont ingurgiter les morceaux de pigments et les éliminer. L'élimination de ces "déchets" peut prendre plusieurs semaines.

Le traitement au laser Qswitch comporte les points suivants : Le passage du laser génère une réaction violente du pigment ( bruit de claquement de fouet) Il se dégage une fumée blanchâtre sur tout le trajet du pigment. Les patients prennent souvent cette réaction pour un effacement du tatouage, mais Il s'agit simplement d'un 'couvercle' temporaire de fumées.
L'éclatement des pigments est assez intense. Il peut occasionner en surface des projections de débris, et de petites lésions hémorragiques (perles de sang) au niveau de l'épiderme. Ces perles de sang ne sont pas des complications, mais représentent la limite de l'effet thérapeutique admissible. L'aspect blanchâtre disparait en quelques minutes à quelques heures. Il cède la place à un oedème et un érythème de la zone détatouée. Celui-ci dure généralement quelques heures. Les peaux sombres et les peaux noires sont plus particulièrement réactives au laser (réactions d'oedème). Certains facteurs peuvent faciliter ou compliquer le déroulement et l'efficacité des soins.

Les facteurs favorisants le détatouage (moins de séances ou plus d'efficacité) :

  • Le caractère amateur du tatouage
  • Une peau claire
  • Le colorant noir ou le plus proche du noir
  • Le colorant rouge
  • Le pigment de type encre de chine ou charbon
  • L'insertion peu profonde du pigment
  • La couleur unique du pigment
Les facteurs compliquant le détatouage :
  • Le caractère professionnel du tatouage avec un dermographe électrique
  • Une peau foncée
  • Les pigments clairs : rose, bleu clair, jaune, orange clair, vert clair
  • Les pigments professionnels (normalement étudiés pour être résistants)
  • L'enchassement profond du colorant dans le derme (parfois l'hypoderme pour les tatouages traumatiques)
  • Le mélange des couleurs du pigment
  • Les antécédents de cicatrices hypertrophiques ou chéloides (certaines zones y sont plus particulièrement sensibles : galbe de l'épaule, sternum, oreilles, populations à peau noire...)
  • Une profondeur de pigment dépassant 2 mm (limite de pénétration des lasers YAG)

„Le détatouage est généralement peu douloureux, avec une sensation similaire à celle d'une piqûre ou d'un coup d'élastique. Les personnes sensibles à la douleur peuvent bénéficier d'une anesthésie locale par crème EMLA.

Contactez-nous

Vous souhaitez nous poser une questions ?

Nous sommes à votre disposition

Pour vous renseigner et répondre à vos questions ou obtenir un rendez-vous le plus rapidement possible.

Adresse

  • docteur Philippe ARNOLD
  • 6 rue Pierre Curie
  • 66 000 Perpignan
  • France

Contact

  • Téléphone +33 (0)4 68 51 88 88
  • EMAIL Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.